Retour aux actus

L’impact du nouveau News Feed pour les marques

Jusqu’à vendredi, on pensait vous livrer un article sur ce que l’on retenait du CES 2018 vu d’ici. Et puis c’est tombé. Rien que l’on ignorait, puisque tout le monde savait que ça allait arriver. Mais le 12 janvier, Marck Zuckerberg l’a confirmé lui-même. Et on s’est dit que ça valait le coup d’en parler. Même rapidement.

De quoi s’agit-il  ? De la confirmation d’un changement d’objectif majeur donné aux équipes de Facebook par le grand patron. Jusqu’ici l’objectif de la marque était je cite “de faire en sorte que les utilisateurs trouvent du contenu pertinent”. Désormais, selon Mark Zuckerberg, le réseau doit “aider ses utilisateurs à avoir des interactions sociales significatives. De vraies interactions entre personnes. Pas avec les marques.

Dans son post, Zuckerberg explique ce changement de cap comme étant lié au fait que plusieurs études (ce qui est vrai, comme l’a démontré une étude d’Harvard) ont montré que les interactions sociales étaient la vraie clé du bonheur 👬👭👫.

Or toujours selon Zuckerberg, les publications des marques et des entreprises ont pris le pas en terme de visibilité sur le réseau. Trop souvent l’expérience est devenue passive, nous regardons des vidéos, lisons des news. Et cela se fait au détriment des interactions entre les gens.

Pour contrer cela et atteindre ce nouvel objectif, Facebook décide de réduire significativement la visibilité des publications de marques. Au profit des publications de vrais gens. La marque veut s’assurer que le temps passé sur Facebook soit de qualité.

Ça change quoi pour les marques ?

Si elles souhaitent continuer à être visibles, c’est principalement la nature des contenus qu’elles publieront qui devra changer. Les marques qui jusqu’ici publiaient du contenu suscitant peu d’interactions seront les plus impactées, avec une visibilité naturelle de leurs posts diminuée. Celles qui génèrent des conversations entre les gens le seront beaucoup moins.

Il ne s’agit plus de générer de l’engagement (like, comments) mais de générer de la conversation, de l’interaction entre les gens.

On en revient à un basique. La nécessité de créer du contenu intéressant. Du contenu engageant, avec plus d’aspérité, plus d’authenticité dans le propos (nous en parlions ici il y a quelques temps : Comment l’évolution de l’algorithme de Facebook va transformer la nature du community management). Zuckerberg rappelle qu’ils observent plus d’interactions entre les gens lors des Facebook Live. Sans doute parce que le live comporte une part inhérente d’imprévu où l’authenticité du moment et des réponses formulées le rendent plus impliquant.

Cela veut dire aussi que les marques vont devoir redoubler de créativité, d’imagination sur les contenus à produire pour les rendre réellement plus engageants au sens où l’entend désormais Facebook. On ne sait pas encore quand ces changements seront effectifs. Sans doute seront-ils déployés au fur et à mesure. Tout cela rend l’année à venir encore plus excitante.

Update : cette vidéo montre bien l’évolution à venir.

News Feed FYI: Bringing People Closer Together

Publié par Facebook sur jeudi 11 Janvier 2018

 

Visuel de couverture : Photo by Kevin Curtis on Unsplash

Partager : 

Tags :  facebooksocial media